5ème ennemi du mariage : l'absence de vie spirituelle

Pascal et Marie se préparaient pour un long voyage en voiture. Ils se rendaient dans le pays voisin où habitait la tante de Marie.Pascal, d'un naturel prudent, fit le tour de la voiture pour vérifier que tout allait bien. Marie s'était occupée des bagages et les avait chargés dans la voiture. Ils étaient fin prêts à commencer cette grande aventure.

Quelques heures plus tard, ils avaient passé la frontière et se trouvaient à présent en territoire inconnu. Les conditions météorologiques n'étaient pas bonnes. En effet, une terrible pluie s'abattait sur la région. Il n'y avait aucune visibilité. Marie s'inquiétait d'avoir perdu toute connexion téléphonique. Pascal tentait d'être rassurant. Puis, ce fut le tour du GPS, qui ne semblait plus pouvoir calculer le trajet. Ils étaient à présent sans téléphone, sans GPS, sous une tempête, dans un pays non familier. Pascal, jusque-là très calme, ne pouvait à présent dissimuler son inquiétude. Marie, quant à elle, était saisie d'effroi. Fallait-il continuer en avançant à l'aveugle, ou s'arrêter au gré du danger ? Pascal aperçut sur le bas-côté un emplacement sur lequel se garer. Il arrêta la voiture et espérait croiser quelqu'un qui pourrait lui venir en aide.

La nuit tombait. Pascal et Marie étaient pétrifiés. Ils ne savaient ni où ils étaient, ni ou se rendre. Il leur fallait tenir bon jusqu'à la fin de la tempête, se disaient-ils.

Dans la fraîcheur de la nuit, Pascal encore un peu assoupi, leva la tête et jeta un coup d'œil à travers le rétroviseur. Il aperçut des lumières de phares se rapprocher de la voiture. Pascal se tenait prêt à démarrer à toute vitesse lorsqu'il reconnut le sigle des pompiers sur le camion qui s'approchait. "Marie ! On est sauvé !", il s'écria.

Le mariage est la grande aventure à deux. Comme l'aventure de Pascal et Marie, le mariage est fait d'imprévus en tout genre. Sans leur GPS, Pascal et Marie étaient perdus. De même, sans être Guidés Par le Saint esprit (le GPS spirituel), il sera difficile aux époux d'affronter les tumultueuses tempêtes qui se présenterons à eux. Il faut en effet comprendre que le mariage est l'une des cibles préférées de Satan. Le combat spirituel est une réalité qu'Il ne faut pas négliger lorsqu'on débute cette aventure. Une discipline de prière est la clé d'une vie spirituelle abondante.

Considérez donc en vous mariant que vous devenez un intercesseur ! Car sans intercession véritable, un mariage chrétien est vulnérable.

Et si quelqu'un a le dessus sur un seul, les deux lui tiendront tête ; et la corde triple ne se rompt pas vite. - Ecclésiaste 4.12

Il est bon pour les époux d'être en accord dans la prière. En mettant Christ au centre de leur relation, ils pourront ainsi déjouer les traits enflammés de l'ennemi.

Question de réflexion :

-          Ai-je une routine de prière ?

-          Ai-je un partenaire de prière, quelqu'un avec qui je peux prier en toute confiance ?

-          Suis-je confortable lorsqu'il s'agit de prier à haute voix ?

-          Ai-je un historique de mes requêtes de prières et exaucements ?

-          Suis-je capable de persister dans la prière ?

-          M'arrive-t-il de prier régulièrement pour d'autres personnes ?

 

Lorsqu'il s'agit du mariage, l'erreur souvent commise, est de naïvement penser qu'une faiblesse s'améliorera dans le mariage. Malheureusement en pratique, c'est plutôt l'inverse ; les faiblesses empirent ! C'est pourquoi je conseille à toutes personnes célibataires de travailler à améliorer les domaines dans lesquelles Il pourrait y avoir une lacune. Cela vous sera en bénédiction.

Puissiez-vous trouver toute l'assistance nécessaire auprès du Saint Esprit, de vos responsables religieux, ainsi qu'auprès de professionnels qualifiés.

Travaillez sans relâche à votre perfectionnement !