Le 2ème ennemi du mariage: l'âme abusée

Cédric avait rencontré Jeannine, un matin alors qu'il se rendait à l'hôpital pour un bilan de santé. Cédric était en effet, atteint d'une maladie très rare qui l'invalidait. Jeannine quant à elle souffrait d'une affection de longue durée. Ils étaient tombés amoureux ce jour-là. Elle admirait la persévérance de Cédric et s'était éprise d'émotion quant à sa maladie. Il aimait le dynamisme de Jeannine et se sentait l'âme protectrice à l'égard de sa condition. Après leur mariage, l'état de Cédric s'empira. Il avait perdu son autonomie et dépendait à présent de Jeannine pour les gestes du quotidien. Ce quotidien était d'ailleurs rythmé par les interventions des professionnels de santé. Jeannine tentait de répondre aux nombreux besoins de son conjoint. Bien que la situation lui pesât, Jeannine ne se voyait pas abandonner son mari en institution spécialisée. Peu à peu, Jeannine avait perdu de vue sa propre santé. Et ç'est donc sans surprise qu'un soir d'automne, Jeannine s'effondra d'épuisement. Il fallut hospitaliser chacun dans un service spécialisé. Le couple était dans l'impasse.

Cédric et Jeannine illustrent ce que la psychologie appelle la dépendance et codépendance affective. Il s'agit d'un type de relation caractérisée par le besoin de l'autre. On est dépendant affectivement lorsque l'on confère à l'autre le pouvoir de nous rendre heureux. La personne dépendante pense ainsi : "Je ne peux rien faire sans l'autre. Je ne suis rien sans l'autre." La personne codépendante quant à elle se dit que l'autre n'est rien sans elle. Autrement dit être codépendant c'est avoir besoin que l'autre ait besoin de soi. Le codépendant éprouve un certain bénéfice dans le fait de venir au secours de l'autre. Il pense pouvoir "réparer l'autre". Dépendant-codépendant fonctionnent ensemble, ils s'attirent. Ils sont tous deux issus de familles dysfonctionnelles et ont souvent été abusés. Ils manquent terriblement d'estime personnelle et trouve dans la relation à l'autre de quoi combler leurs blessures internes. Il leur est très difficile de vivre un mariage prospère car pris au piège dans une relation toxique dans laquelle la manipulation et le contrôle sont maîtres.

Bien-aimé, je souhaite qu'à tous égards tu prospères et que tu sois en bonne santé, comme ton âme prospère ; - 3 jean 1.2

Une âme prospère construit un mariage prospère !

Questions de reflexion personelle:

-          Suis-je réellement guéri de mon passé ?

-          Le bien-être des autres passe-t-il avant le mien ?

-          Ai-je du mal à dire non ou à établir des limites ?

-          Ai-je du mal à exprimer mes besoins ?

-          Est-ce plus facile pour moi d'endurer un abus plutôt que de sortir de la situation abusive ?

-          Ai-je tendance à prendre en charge les autres ?

-          Suis-je capable de vivre mon célibat de façon sereine ?

-          Est-ce que j'apprécie ma propre compagnie, mes temps de solitude ?

-          Ai-je tendance à laisser les autres prendre les décisions à ma place ?

-          Quel est mon degré d'autonomie ? Mes finances, l'administration de mes documents, la gestion de ma santé, sont-elles à ma charge ou sous tutelle de quelqu'un d'autre ?

MariageCynthia AlvesComment