Ces déserts qui nous font du bien.

"Il est bon pour moi que j’aie été affligé, afin que j’apprenne tes statuts." (Psaume 119.70)

Il y a une beauté dans chaque épreuve ! Nous sommes souvent enclins à refuser les temps de désert que la vie nous impose. Pourtant, c'est dans l’épreuve que notre foi est révélée. Il est d’ailleurs intéressant de se rappeler, que Jésus lui-même, fut conduit au désert pour y être éprouver. 

Pourquoi les temps de désert sont-ils indispensables à notre marche en Christ ?

5 principes que l’on peut tirer du livre d Osée, au chapitre 2, versets 14 à 16 :

"C'est pourquoi voici, Je veux l’attirer et la (Israël) conduire au désert, et je parlerai à son cœur. Là, Je lui donnerai ses vignes et la vallée d’Acor, comme porte d’espérance, et là, elle chantera comme au jour où elle remonta du pays d’Égypte. En ce jour-là, dit l’Éternel, tu m’appelleras : Mon mari ! et tu ne m’appelleras plus : Mon maitre !" 

Le désert à un but pédagogique 

En effet, Dieu se sert de ce temps pour nous enseigner, nous corriger. Plutôt que de nous détruire, les épreuves servent à nous affiner, à nous rendre davantage conforme à Christ.

Le désert est un temps d’intimité avec Dieu.

Les temps de difficultés nous ramènent plus près de Dieu. Ils sont ainsi propices au dialogue. Lorsque nous arrivons à nous décentrer de nos circonstances et fixons nos regards sur lui, Dieu se plaît à nous parler. 

Le désert est un temps d’abondance

Cela paraît paradoxal que Dieu mentionne les vignes en plein désert. En réalité, ça ne l’est pas. Car du point de vue de Dieu, le désert est un temps fructueux. Dans les temps de désolation notre soif et notre dépendance au Seigneur sont augmentées. Alors qu’on s’approche davantage de lui, Dieu nous rappelle ses promesses à notre égard. Il nous remplit de son Esprit.  Aussi, au plein cœur de la vallée de l’affliction, une espérance nous est donnée.

Le désert ravive notre adoration

Comme l’épouse qui chante à l’Éternel au sortir d’Égypte, notre cœur est rempli d’un chant nouveau lorsque nous faisons face aux temps d’épreuves. Le chant de la persévérance, celui qui dit “Je continuerai à te louer même si la tempête fait rage, et quel que soit mes circonstances." Le chant de victoire, lorsque Dieu nous fait triompher de l’adversité. Le chant de délivrance, lorsque Dieu nous délivre des jougs qui règnent sur nous. C’est un chant personnel, que seul Dieu peut comprendre ; un chant spontané qui accompagne nos larmes. Des fois, il est un simple soupir, d’autre fois, un cri de joie. Dieu se réjouit lorsque dans les temps difficiles, nous lui apportons notre adoration.

Le désert est un temps de transformation

Dans l’épreuve, Dieu se révèle à nous d’une façon nouvelle. Comme l’épouse qui auparavant considérait Dieu comme son maître. Il nous est dit qu’au sortir de ce temps, Il est pour elle un époux. Dans ce temps d’affliction, leur relation est transformée, leur amour renouvelé. De Seigneur distant (maître), Il devient un intime partenaire (époux). Dans les temps de désert, Dieu se laisse trouver par celui qui le cherche ardemment et il est prompt à révéler Sa Nature, Ses attributs, ainsi que Son caractère.

Les temps de tribulation nous amènent à connaitre Dieu plus intimement.

Si vous traversez un temps de désert aujourd'hui, acceptez-le comme un temps de formation. Plutôt que de vous épuisez à régler vos circonstances avec vos propres forces, recherchez le secours qui vient de l’Éternel.

La clé pour survivre à ce temps, est dans l’adoration authentique, centrée sur la personne de Dieu et non sur vos difficultés.

Soyez fortifiez dans le nom de Jésus-Christ !